04 septembre 2012

Contrôle pour mon hydramnios

Ce matin je me suis rendue chez une gynécologue spécialisée dans les échographies afin de voir si elle pouvait déterminer l'origine de ce trop plein de liquide amniotique. Comme le facteur diabète gestationnel a été largement écarté par les précédents tests, ma doctoresse voulait avoir l'avis d'une spécialiste sur le sujet. Ce qu'elle a gentiment omis de me dire, par bonheur, c'est que l'un des facteur est une malformation chez l'enfant.

Pendant plus d'une demi-heure, la spécialiste a examiné mon bébé sous toutes ses coutures; d'autant plus qu'Alain et moi n'avions jamais souhaité de contrôles approfondis pour savoir si bébé pouvait présenter un quelconque handicape. Pas de doute, ce petit gars est en pleine forme et ses organes fonctionnent parfaitement bien! Autre bonne nouvelle du jour, il m'a écouté et s'est retourné tête vers le bas. Merci bébé!!!

Rien n'explique vraiment ce surplus de liquide amniotique. Maintenant je vais avoir droit à une surveillance accrue. Cette situation n'est pas dangereuse en soi : elle est surtout douloureuse et inconfortable pour la maman. Toutefois, si je venais à avoir des difficultés respiratoires ou d'autres complications, on pourrait me faire une ponction pour retirer du liquide. Mais heureusement on en est encore loin!

Pour le bébé le seul risque réel c'est de naître avant terme puisque l'hydramnios entraine des contractions. Ce risque serait encore accru si je devais avoir recours à la fameuse ponction. Je dois avouer que ça ne me fait pas peur puisque j'ai déjà donné la vie à deux petites prématurées qui sont en pleine forme et qui n'ont jamais souffert de cette arrivée avant l'heure parmis nous. De plus, mon petit gars et un sacré bébé qui, à 31 semaines de grossesse, pèse déjà près de 2 kg. Lilou et Emma pesaient 2kg190 et 2kg250 à la naissance... Par contre il est vrai que je souhaite garder ce bébé le plus longtemps possible dans mon ventre car c'est quand même ce qu'il y a de mieux pour lui.

Je dois être sage et bien me reposer, rester assise ou couchée le plus souvent possible afin d'éviter les contractions et adopter la zen attitude. Depuis que je respecte ces préceptes, la journée je me sens bien moins male. Par contre, la nuit je me fais toujours réveiller par ces contractions si douloureuses. Ensuite j'ai beau me tourner, lever le dossier, baisser le dossier, mettre un coussin, puis l'enlever, rien n'y fait, j'ai mal et ne retrouve plus le sommeil.

Prochain contrôle dans une semaine !

Gaële

DSCN0155

31 semaines, un bidon bien rond

Posté par Snoopynette à 22:38 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Contrôle pour mon hydramnios

Nouveau commentaire